Un grand comédien comorien en quête de « nom », au festival d’Avignon 2015

On a rit d’entrée de jeu. On est saisi par une voix qui porte, qui interpelle, celle d’un jeune, mais déjà grand comédien. Il s’appelle Soumette Ahmed. C’est vrai qu’il est grand, au sens propre, comme au sens figuré. La pièce s’appelle « Je n’ai pas de nom », un texte très puissant, très drôle, très poignant, construit d’après les textes de Christophe Tarkos, dont la parole est … Continuer de lire Un grand comédien comorien en quête de « nom », au festival d’Avignon 2015