Article mis en avant

APPEL À TEXTES DE POÉSIE 2020 – PROJECT-îleS éditeur

APPEL À TEXTE DE POÉSIE 2020 – PROJECT-ILES ÉDITEUR – PRIX RAHARIMANANA La revue PROJECT-ILES, portée par l’association UWAHANDZIYA lance un appel à textes poétiques auprès de jeunes auteurs de Mayotte et de sa diaspora, qui n’ont pas encore publié à compte d’éditeur. L’objectif de cet appel à texte est d’encourager l’écriture à Mayotte, de faire émerger de nouvelles plumes et de permettre aux jeunes … Continuer de lire APPEL À TEXTES DE POÉSIE 2020 – PROJECT-îleS éditeur

Article mis en avant

Un pays, des regrets, et un appétit monstre pour saluer Haydar al-Fîhân (Haider Alfihan)

Par Nassuf DJAILANI Les rues de Sète ce jour-là étaient baignées de soleil. Un homme seul parmi les vivants. Sous une casquette d’un blanc éclatant, un visage souriant qui répond au Salam d’un bonjour chaleureux, avec cette main offerte qui retourne à la poitrine côté gauche comme pour y déposer la beauté du jour. Et les visages des protagonistes de s’illuminer comme une fleur qui … Continuer de lire Un pays, des regrets, et un appétit monstre pour saluer Haydar al-Fîhân (Haider Alfihan)

Article mis en avant

Entre le marteau et l’enclume*, roman d’Amir Ali : le combat de Faïna

PAR DAROUÈCHE HILALI BACAR Dans la littérature mahoraise, il n’est pas rare de trouver des textes qui ne sont romanesques ou poétiques que de nom[1]. Leurs auteurs sont convaincus de faire de la littérature parce qu’ils alignent des phrases, assemblent des paragraphes, imaginent des métaphores. En réalité ils racontent des histoires banales, des histoires sans intrigue, sans trame, sans enjeu littéraire. Et c’est bien dommage ! … Continuer de lire Entre le marteau et l’enclume*, roman d’Amir Ali : le combat de Faïna

Article mis en avant

La danse, cet élixir qui répare l’enfance

PAR MAGALI DUSSILLOS Papa, Pourquoi tu danses quand tu marches ?             Si Aden, le double fictif d’Abdourahman Waberi marche en dansant, c’est sur l’air d’une douce chanson, de celles qu’on offre à voix feutrée le soir. Un personnage s’adresse à sa fille avec une voix pleine de tact et de tendresse. C’est la simplicité de cette émotion pure qui nous fourre dans ses jupes dès … Continuer de lire La danse, cet élixir qui répare l’enfance

Article mis en avant

Ma promise d’Emilson D. Andriamalala vient d’être traduite en français chez Dodovole

PAR JOHARY RAVALOSON Considéré comme le père du réalisme malgache, Emilson Daniel Andriamalala (1918-1979) a écrit 18 livres reconnus comme majeurs dès son vivant. En sus de l’essai Ny Fanagasiana (1974), trois de ses ouvrages, Fofombadiko (1954, 1967, 1972, Prix Akbaraly en 1972), Hetraketraka (2 volumes, 1963), Ilay Vohitry ny Nofy (1972, Prix du ministère de l’Éducation) figurent au programme de l’enseignement général et sont … Continuer de lire Ma promise d’Emilson D. Andriamalala vient d’être traduite en français chez Dodovole

Article mis en avant

Parole d’amour pour un pays « fragmenté »

PAR NASSUF DJAILANI La liberté n’a pas de prix Elle est dans les spasmes incrédules Elle est dans la nouvelle vague repue de soleil Elle est à l’origine de cette bataille de mille ans La liberté appelle les flammes vives Ces vers sont extraits de Parole fragmentée (éditions du Cygne, 2020), c’est le quatrième recueil de poésie de Kader Mourtadhoi. Retenez bien son nom, il … Continuer de lire Parole d’amour pour un pays « fragmenté »

Article mis en avant

Syrie, parmi les vivants

J’irrupte au jour Comme une fleur du désert Le ciel est haut Le soleil est vaste dans un coin de ciel Brûlent mes pieds sans sandales Au milieu des tentes Le vent s’orage Dans un concert à ciel ouvert Et la vie s’illumine dans tes yeux qui retrouvent un enfant perdu Peuple des tentes c’est ici Le bonheur Le malheur est inconnu à cette adresse … Continuer de lire Syrie, parmi les vivants

Article mis en avant

Dernier espoir chante avec douceur les douleurs d’une île à la dérive

Comment raconter un pays qui grimace ? D’abord trouver un titre. Pour Del Zid ce sera Dernier espoir. Un album de douze titres qui fait la part belle à une langue, le kibouchy, le sakalave parlé à Mayotte. Que dit cette langue ? Entre autres que la coupe est pleine. Que le pays va à vau-l’eau, que toutes les valeurs se perdent, que la maison … Continuer de lire Dernier espoir chante avec douceur les douleurs d’une île à la dérive

Article mis en avant

Lettre à Salim

PAR Nassuf DJAILANI Il y a des anniversaires que l’on célèbre avec peine. Ce 31 mars est un moment d’hommage pour saluer ta mémoire cher Salim, parti trop tôt en 2015. Déjà. Enfant, les contes de ma grand-mère m’ont plongé dans le monde imaginaire de Nguvu Daïma. Il y avait toujours ce personnage féminin qui défiait tous les éléments et qui finissait toujours par se … Continuer de lire Lettre à Salim