Article mis en avant

Un roman qui abat la clôture des genres : Amour, patrie et soupe de crabes de Johary Ravaloson

Amour, patrie et soupe de crabes, le quatrième roman de Johary Ravaloson, livre un combat contre tous les « genres » qui encagent, qui empêchent les individus de se construire leur identité sexuelle ou artistique, de se bâtir leur « place » élective en société ou en littérature. Pour tisser un kabary à sa façon et « chambouler » l’ordre fouza, le narrateur, chauffeur antananarivien de taxi, peut compter sur la connivence suturale de Nivo, personnage emblématique de la Place du 13‑Mai, sarimbavy et mère, lectrice et couturière qui ne manque pas de style.
Continuer de lire Un roman qui abat la clôture des genres : Amour, patrie et soupe de crabes de Johary Ravaloson

Article mis en avant

Le dernier album de Mourchid Baco est un délice. Qui s'y frotte s'y pique

PAR NASSUF DJAILANI Désolé les enfants, est un album de la maturité, en forme d’excuses. Celle d’un artiste qui sublime la vie, mais qui se rend compte de l’insoutenable légèreté des êtres à en prendre soin. Mourchid Baco voit le jour dans le Sud profond de l’île de Mayotte, à Bandrélé le 1er janvier 1966. Son père est du village mahorophone de Bambo et sa … Continuer de lire Le dernier album de Mourchid Baco est un délice. Qui s'y frotte s'y pique

Article mis en avant

Un bestiaire fabuleusement d’actualité : Le Loup végétalien et autres fables contemporaines de Pierre Ferrand et Mary-des-ailes 

On connaît les noms d’Ésope, de Phèdre ou de Jean de La Fontaine, moins celui du brahmane indien Bidpaï. Écrit en sanskrit, son Pãncatantra enseignait l’art de gouverner à travers des fables mettant en scène des animaux anthropomorphes, notamment des chacals. Dans la famille inspirante des canidés, on trouve aussi le loup. Or c’est l’animal retenu par Pierre Ferrand et Mary-des-ailes pour titrer leur recueil illustré, Le Loup végétalien et autres fables contemporaines. Sur la couverture, un loup grave et un chimpanzé décontracté : ces gravures à la pointe sèche suggèrent d’emblée la double tonalité des apologues de Ferrand, où coexistent violente déploration et distanciation plus légère sur notre monde de disparités sociales, de frontières mortifères, d’écosystèmes moribonds ou de lâches conformismes. Vingt-cinq fables plaisantes, instructives et incisives, où animaux anthropomorphisés et humains animalisés nous éclairent sur nos travers. Continuer de lire Un bestiaire fabuleusement d’actualité : Le Loup végétalien et autres fables contemporaines de Pierre Ferrand et Mary-des-ailes