Daniel Labonne : «  Le théâtre peut encore soigner nos obsessions tumultueuses et apaiser la violence que nous réinventons ».

  Lafimela est la dernière pièce publiée à ce jour par Daniel Labonne , auteur dramatique et comédien mauricien. Une pièce en deux actes écrite en hommage à Kaya (Joseph Reginald Topize), chanteur poète de l’île Maurice, mort tragiquement en 1999. Lafimela est un titre formé de trois mots combinés pour retrouver la musicalité et la fragile originalité créole, précise l’auteur. Le titre veut dire … Continuer de lire Daniel Labonne : «  Le théâtre peut encore soigner nos obsessions tumultueuses et apaiser la violence que nous réinventons ».

Article mis en avant

Patiemment l’oeuvre de Mia Couto fait sa place en Europe

En France, Mia Couto est publié par les éditions Chandeigne, Albin Michel mais surtout par les éditions Métailié. Rencontre avec Pierre Léglise-Costa, directeur de la collection Bibliothèque portugaise aux éditions Métailié, qui revient pour Project-îles sur l’œuvre de l’un des plus prestigieux écrivain inscrit à son catalogue. Pierre Léglise-Costa est aussi historien de l’art et linguiste, professeur, commissaire d’expositions, critique et traducteur. Il est spécialiste … Continuer de lire Patiemment l’oeuvre de Mia Couto fait sa place en Europe

Sergio Grondin : « Kokbatay » ou comment boxer la vie dans le réel réunionnais

        Kokbatay, c’est l’histoire d’un homme qui se bat pour se guérir de l’accès de violence. Une histoire forte avec une belle langue, portée à la scène par le comédien réunionnais Sergio Grondin. Rencontré au festival des francophonies en Limousin, il était à Limoges pour défendre « Kokbatay », mis en scène par David Guachard. « Avec cette pièce j’ai voulu parler du rapport qu’a … Continuer de lire Sergio Grondin : « Kokbatay » ou comment boxer la vie dans le réel réunionnais

Ghizza : un hymne à la vie, à la liberté

Faïza Soulé Youssouf, jeune romancière comorienne vient de publier Ghizza, à tombeau ouvert, aux éditions Cœlacanthe. Son roman prend place dans une scène littéraire comorienne d’expression française où les hommes semblent avoir le monopole de l’écriture et proposent des discours sur les femmes. Ce premier roman de Faïza Soulé Youssouf résonne comme une rupture avec les thématiques habituelles que l’on a l’habitude de lire chez … Continuer de lire Ghizza : un hymne à la vie, à la liberté