PROJECT-ILES et Littérature comorienne

Uncategorized

Premier numéro de la revue PROJECT-ILES consacrée à la littérature comorienne, dont l’auteur invité est Mohamed TOIHIRI, romancier, homme de théâtre, Professeur de littératures, critique littéraire, et désormais diplomate comorien.

Mohamed Toihiri est présenté comme étant le premier romancier comorien a avoir publié un roman francophone aux Comores en 1985. Intitulé La République des imberbes (paru aux éditions L’Harmattan à Paris), ce roman est une satire sur le régime révolutionnaire du camarade Président Mongozi Ali Soilihi Mtsashiwa. Une oeuvre de fiction qui montre comment une révolution pourtant pleine de bonnes intentions va très vite devenir impopulaire, à cause de l’impréparation du peuple comorien (d’où les imberbes du titre), trop encline à faire perdurer le conservatisme. Un roman dans lequel on rit jaune de ce que les historiens pourront appeler le drame comorien. Toihiri publie aussi du théâtre, on peut citer par exemple La nationalité, une pièce hilarante sur la migration comorienne à Marseille (ce que la diaspora a baptisé comme étant la deuxième capitale des Comores après Moroni).

Image

Publicités

vos observations et commentaires nous intéressent

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s